What?! Appeler à l’aide?

Il y a des jours comme celui-ci où j’aurais bien besoin d’aide

Parce que ca fait 3 semaines que je suis malade, parce que j’en peux plus avec cette fichue fièvre, parce que ça me rend bonne à rien, parce que physiquement je suis à bout alors je chiale, parce que aujourd’hui je suis encore seule pour m’occuper de mes trois loulous.

Début de journée, j’en peux déjà plus et pourtant ils sont super sages mes loulous. MonGrand m’a même dit « Maman, tu es malade alors c’est nous qui allons nous occuper de toi ». C’est gentil mais va falloir quand même que j’assure un minimum!

Là se pose la question d’appeler pour un peu d’aide… Oui OK mais qui, quand, comment?

Je suis quelqu’un qui n’appelle pas à l’aide. J’ai pas envie, j’aime pas faire ça, ça me met mal à l’aise. Déjà par peur d’entendre certaines réflexions du genre « Fallait t’arrêter avant » ou « C’est fatiguant les enfants, hein! » et puis surtout je ne sais pas faire. J’ai peur de déranger, j’ai peur d’embarrasser. Mes proches travaillent et ont des vies bien remplies ; mes amis ont soit pas d’enfants soit ils en ont donc bref je ne vais pas en rajouter avec les miens. Je crois aussi que j’ai peur d’un refus, d’un non tout bêtement, c’est con! Et puis faut avouer que, dans un tel état, penser à organiser une aide (téléphoner, caler des heures, etc) et bah ça m’épuise d’avance, huhu! Finalement je reste bien au chaud dans ma tanière de louve avec mes loulous, c’est pas facile mais c’est simple au moins.

Alors voilà, oui je suis quelqu’un qui n’appelle pas à l’aide parce que je ne sais pas faire. Ne me faites pas culpabiliser pour ça, je galère déjà assez comme ça.

Allez vous laisse sur ces plaintes fiévreuses et morvesques et je m’en retourne à mes mouchoirs et mes loulous! Bon week end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *