Copinautes powaaa!

Alors voilà, je fais partie de ces mamans qui passent beaucoup de temps connectées à papoter avec d’autres mamans.

Quel plaisir de pouvoir échanger au quotidien, sur son quotidien et sans crainte de barber parce qu’on est là juste pour ça!

Et puis c’est un peu un jardin secret, une bulle préservée à l’abri des regards indiscrets ou trop insistants et jugeants. C’que c’est riche de partager et d’échanger avec d’autres nanas qui vivent en parallèle les mêmes évènements mais de façons si différentes: différentes situations, différents expériences, différentes cultures, géographies. A l’inverse, il existe aussi des regroupements de parents en fonction de philosophies communes. C’est quand même chouette de pouvoir se retrouver pour parler de tout ce qui nous tient à cœur, pour continuer de s’ouvrir au monde et aux autres, évoluer et apprendre sur des principes communs. Ça me touche directement parce qu’en terme d’éducation, par exemple, nous qui pratiquons le maternage et cie on a besoin d’en parler sans devoir toujours s’expliquer, se justifier de nos choix…

Dans mon entourage ça ne se pratique pas ce genre de relation virtuelle. On ne me comprend pas vraiment, on a du mal à me suivre quand je parle « d’une copine maman d’internet » comme si je la connaissais pour-de-vrai, comme si hier on avait bu un thé ensemble alors qu’elle habite à des centaines de kilomètres. Nan mais on se connait bien pour-de-vrai pourtant, nos échanges sont réels, nos vies aussi, on existe! Le fait est que je connais sa vie autant qu’elle connait la mienne, tout du moins nous connaissons réellement ce que nous avons décidé de dévoiler de nous dernière nos écrans.

J’ai commencé à traîner du coté des « mamans du net » lors de ma première grossesse et puis j’y suis retournée pour chaque enfant. Pour MonGrand on côtoyait peu d’autres parents de notre génération, je me suis sentie bien seule, un peu délaissée par certains amis, un peu perdue aussi. Alors ça m’a permis de vivre cette première aventure avec beaucoup d’humour, de détente, j’y ai trouvé des conseils (à prendre ou à laisser, hein!), une écoute, un refuge. Bien sur au final je n’accroche pas avec tout le monde mais je garde à chaque fois de très bons contacts avec quelques mamans copinautes, certaines sont devenues des amies et parfois nous nous rencontrons pour-de-vrai avec nos familles! Bref faut savoir que ça crée de vraies petites communautés virtuelles avec des codes et un jargon, tout ça c’est sympa! Ca demande simplement de savoir prendre un peu de recul parfois tout en s’investissant un minimum pour y être bien, se sentir intégrée mais pas non plus trop bouffée.

C’était juste un petit billet, je suis toujours au commencement de mon aventure bloguesque et j’ai envie de remercier fort chaleureusement mes copines novembrettes, juillettes et janviettes. Merci les filles pour tous ces super moments passés et à venir!

 

>>> Aprés relecture je me marre parce que je n’arrive pas à écrire les concepts auxquels je pense! Désolée, j’suis out ce soir! J’vais aller dodo là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *