Ne plus dormir que si peu, trop peu

Le titre est tout a fait à l’image de mon état actuel (en vrac) alors je ne l’ai pas reformulé!

Depuis sa naissance le sommeil de monPetit… C’est compliqué OUI. Il y a eu notamment la phase où il ne dormait QUE en poussette mais pas que! Bref les nuits sont merdiques avec ce petit dernier, y’aurait-il un message derrière tout ce cirque nocturne? Pour s’assurer que l’envie me passe d’un petit prochain et qu’on ne m’y reprenne plus ; pour s’assurer d’un temps privilégié, pour prendre le temps et profiter de celui-ci à des moments où la fratrie dort??? Tout plein de questionnements depuis 17 mois, tout plein de tentatives de solutions, tout plein d’espoirs et tout plein de désespoirs!

Je veux dodo!!!

Donc voilà, la vraie particularité du sommeil nocturne de mon petit coquin c’est qu’il a une vraie phase d’éveil au beau milieu de la nuit. Ça se passe entre 2h30 et 5h30, ça peut durer 30 minutes comme 3 heures… Il n’a pas mal, il n’a pas peur, il n’a pas faim, non, il est juste réveillé. Et quand on est réveillé et qu’on est un crapulon de bébé, logique, on chouine/pleure jusqu’a ce qu’une bonne âme nous sorte du lit pour enfin aller vivre sa petite vie de bébé: jouer, manipuler, lire, découvrir, tout pareil qu’en journée!

J’en suis à un stade où l’épuisement est mon état normal et même que je trouve que je le gère plutôt bien! Mais j’en suis aussi à un stade où le cruel manque de sommeil devient parfois équivalent à de la torture … le mot est fort mais ce qu’il m’arrive de ressentir. Notre vie ne tourne pas que autour de ça, fort heureusement, ma vie reste douce tumultueuse et heureuse mais fuck! dormir c’est vital hein!

Pourtant pourtant pourtant, il y a quelque chose qui me surprend énormément et même que je vais vous dire de quoi il s’agit: Moi qui ai la fâcheuse tendance à m’énerver et à crier un peu trop vite avec mes loulous et bien là NON jamais! Toutes ces nuits merdiques où je dors si peu alors que le lendemain il faudra être au taquet, toutes ces nuits merdiques à si mal dormir sur un matelas au sol, toutes ces nuits merdiques à sortir dehors avec la poussette dans l’espoir de pouvoir nous rendormir ensuite, durant toutes ces nuits merdiques avec toutes ces situations relou jamais je ne m’emporte, jamais je ne crie, jamais je ne m’énerve, j’en n’ai même pas l’envie. Truc de ouf quand même, non?!

Avant c’était toutes les nuits difficile et puis nous avons eu une pause de 3.5 mois où les réveils nocturnes sont devenus rares et puis depuis quelques semaines c’est redevenu systématique… dur dur.

Je veux dodo!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *