La carotte

Depuis quelques temps déjà je vois sur les réseaux tout plein de partages d’astuces et de méthodes pour que les enfants « aident », « obéissent », « soient sages », « coopèrent », « se responsabilisent », etc. Bon en général je passe parce que je n’adhère pas ces principes. Hey! c’est pas bien brave, heureusement qu’on n’est pas tous formaté pareil avec les mêmes idées et les mêmes principes!

 

Et puis la semaine dernière j’ai découvert ÇA en magasin. Wow! je me suis dit « non non non » et puis j’ai eu envie d’écrire à ce propos. Non pas pour juger ou montrer du doigt, juste pour partager autre chose. Je précise que notre réflexion à ce sujet, s’applique à notre famille avec son contexte et ses propres principes, faites en ce que vous voulez! L’idée c’est de montrer un autre point de vue que ce qui se fait beaucoup actuellement.

Alors quand j’ai vu toutes ces petites astuces comme les perles ou les bocaux ou les tableaux j’avoue que j’ai été séduite. C’est sympa, çà autonomise l’enfant et puis ça a l’air de fonctionner! Et puis en fait, on a réfléchi avec monNamoureux et puis on s’est dit NON. Ce qui nous gène c’est le principe de récompense… Enfin ça a beau être joliment présenté et mis au gout du jour mais ça n’en reste pas moins que le système de la carotte et là ça me gène beaucoup mais alors vraiment beaucoup.

Nous préférons procéder autrement c’est notre choix, à la maison les enfants aident en fonction de leurs ages, ils respectent tous les mêmes règles de vie (sauf exception en fonction des particularités de chacun). On en discute, on explique et parfois même on impose oui. On est peut être bien des Bisounours mais ils nous semble primordial d’apprendre à nos enfants, l’entraide, la collaboration, le respect, toussa et encore plus (enfin on est comme tous les parents, on invente rien). Sauf que si on met en place un système de récompense alors ça biaise complètement le truc quoi. Finalement l’enfant n’apprend pas à bien se comporter parce que c’est bon pour lui et pour les autres mais juste parce que ça va lui apporter quelque chose de matériel. L’enfant intègre la forme du principe puisqu’il en a un intérêt direct mais n’en pige pas le fond. Mouais… tout ça est bien à l’image de notre société…

Nous aussi hein on a nos petites règles et nos astuces mais cela n’implique pas de récompense ni de punition d’ailleurs. On sanctionne sur le vif si besoin et on fait plaisir quand on a envie de faire plaisir, c’est tout.

Bon par exemple, quand les enfants sont trop insupportables que ça traine sur plusieurs semaines, qu’on ne s’en sort pas, qu’on n’y arrive pas, nous avons aussi un système de pastilles de couleurs. En fin de journée on note sur notre calendrier familial une couleur pour chaque enfant (vert/orange/rouge) et puis on en parle. Il n’y a pas de récompense ou de punition, ce support de code couleurs nous sert juste en cas de crise, à ce que les enfants se rendent compte et prennent du recul par rapport a leur attitude générale.

On n’a pas des enfants super sages et lisses, on a des enfants qui sont des enfants et même des enfants particuliers donc pas toujours faciles et souvent on en bave sérieusement mais on refuse de céder au chantage systématisé, officialisé. Comme tous parents on peut y avoir recours mais cela reste notre choix (ou désespoir intense) seulement à un instant T.

Parfois monGrand me raconte que chez Untel ca se passe comme ci ou comme ça… Désolée mon enfant mais à la maison tu n’as pas d’étoiles ou autre si tu as aidé a débarrasser la table toute la semaine,  un merci -ca OUI- si tu le fais sans chouiner^^ car ranger après avoir manger c’est quelque chose de normal et ca fait partie de notre quotidien familial et puis c’est pas si terrible! Puisqu’on parle des taches, elles ne sont pas attribuées d’office non plus, on fait le plus souvent tous ensemble c’est plus simple et plus rapide!

Bref quand je vois que la méthode de récompenses en est tellement banale qu’elle est commercialisée, ça me fout mal au bide… Apprendre aux enfants a bien se comporter juste parce qu’il y a qq chose d’assuré a la clef …  … le cadeau il y en a un mais c’est celui de la satisfaction personnelle, de la bonne estime de soi non? C’est peut être pas instantané mais c’est bien plus durable.

Bon et puis de toute façon on ne peut pas parer à tout quand on est parents! Lâchons un peu nos plannings, nos dictats éducatifs, nos jugements et puis laissons un peu plus de place au bon-sens, à la confiance en soi (et ses enfants) et aux loupés.

PS: Memoniak je t’aime bien et tu simplifies astucieusement le quotidien de pas mal de monde mais là, t’aurais pu t’abstenir de surfer sur la vague!

 

2 thoughts on “La carotte

  1. Intéressant comme réflexion et très juste. C’est vrai que c’est tentant cette technique de la carotte pour avoir la « paix », que les choses soient faites sans (trop) ronchonner. Mais effectivement, comme tu le dis très bien, il faut que les enfants apprennent à faire et à obéir sans qu’il y ait quoi que ce soit à la clé. Juste un merci et la satisfaction d’avoir rendu service, c’est très bien. On vit déjà dans un monde tellement matérialiste, ils auront bien le temps de s’en rendre compte sans qu’on leur mette le nez dedans 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *